Le 30 Octobre dernier, Daniel Lincot a remporté le prix de la recherche de la division Elctrodeposition !

 

Le 30 octobre 2013, lors de la 224 ème conférence de l’Electrochemical Society à San Francisco, le prix de la recherche de la division Electrodeposition a été remis àDaniel LincotDirecteur de recherche CNRS à Chimie ParisTech et Directeur de l’Institut de Recherche et Développement sur l’Energie Photovoltaïque (IRDEP) pour ses travaux pionniers sur l’élaboration de semiconducteurs chalcogénures en couches minces par électrolyse et sa contribution à l’avancée des technologies photovoltaïques. La remise du prix a été suivie d’une conférence invitée intitulée "30 years of electrodeposition of semiconductors for industrial applications : dreams, realities and dreams again ". Durant une heure, Daniel Lincot a pu exposer la génèse du domaine au début des années 80, et les développements dans le domaine du photovoltaïque autour de trois grands matériaux : le tellurure de cadmium (CdTe), le diséléniure de cuivre de gallium et d’indium (noté CIGS) et l’oxyde de zinc (ZnO). Il a replacé les contributions originales de son équipe et de Chimie Paristech dans ce contexte et discuté des difficultés rencontrées, des échecs et des succès, en particulier ceux sur le CIGS par électrolyse qui ont conduit à la création de l’IRDEP avec EDF et le CNRS en 2005, puis à la création de la socité NEXCIS qui commence le développement industriel. Aujourd’hui cette dynamique se prolonge avec la signature définitive, le 29 octobre, de la création de l’Institut Photovoltaïque Ile de France (IPVF) dans le cadre des Instituts d’Excellence en Enenergies Décarbonnées (IEED), dont l’IRDEP sera l’un des noyaux.