Leçons de cristallographie 1926, Georges Friedel, + 8 cristaux (collection O. Hardouin Duparc)



Extrait des cahiers de laboratoire de Charles Friedel : les débuts des réactions de Friedel et Crafts



Quatuor de Georges Friedel à Saint-Etienne (au fond : Marie, fille de Georges Friedel. Elle "nomma" les nématiques)



Extrait des cahiers de laboratoire de Charles Friedel : étude de mâcle.


Les Friedel, la chimie et les cristaux

 

À l’occasion de l’Année Internationale de la Cristallographie, nous aurons le plaisir de célébrer à Chimie ParisTech les nombreuses contributions scientifiques des Friedel depuis le grand chimiste et minéralogiste Charles Friedel jusqu’à son arrière-petit-fils Jacques Friedel qui nous honorera de sa présence. Des spécialistes de nombreux domaines seront réunis pour présenter toute la richesse de cette famille scientifique.

 


Mardi 22 avril 2014 de 9h à 17h30
Amphithéâtre Charles Friedel, 
Chimie ParisTech
11, rue Pierre et Marie Curie, 75005 Paris


 

Ci dessous, sous l’héliographie, le programme de la journée

Charles Friedel - Héliographie Paul Rodolphe Joseph Dujardin (1843-1913)
Charles Friedel - Héliographie Paul Rodolphe Joseph Dujardin (1843-1913)

Programme

 

09:00
Accueil

09:30
Mot d’accueil
Valérie Cabuil

09:40
Charles Friedel

  • 09:40 Un homme influent dans la chimie française de la fin du XIXe siècle
    Danielle Fauque
  • 10:10 Dans le contexte scientifique et politique de la société française à la fin du XIXe siècle
    Alain Fuchs

10:30
Charles et Georges Friedel : des macles à l’épitaxie de Louis Royer, élève de Georges Friedel
Jean-Claude Boulliard 

10:50
Sur un lien historique CF-GF non indiqué dans la littérature scientifique. Histoire d’éponges
Olivier Hardouin Duparc 


 11:00 Pause


11:30
Présentation de l’exposition du midi dans la bibliothèque
Didier Nectoux

11:40
La dynastie des Friedel et des Crussard dans les Écoles des Mines
Robert Mahl

12:00
Les Friedel et l’École polytechnique
Yves Quéré


12:10 Buffet dans le Hall et visite-exposition dans la bibliothèque :  
minéralogie, météorites, cristaux, mâcles, quasi-cristaux, carnets, livres


14:00
Les cristaux liquides

  • 14:00 une histoire de famille
    Maurice Kléman
  • 14:20 « Les états mésomorphes de la matière » en ce début de XXIe siècle
    Christophe Blanc

14:40
Les apports de Jacques Friedel à l’étude des propriétés 
électroniques de la matière condensée 

  • 14:40 Métaux et alliages
    François Gautier
  • 15:00 Les semiconducteurs
    Michel Lannoo
  • 15:20 La supraconductivité
    Julien Bok

15:40 Pause


16:10
Dislocations et plasticité des cristaux

  • 16:10 Les débuts et quelques problèmes encore non résolus
    Georges Saada 
  • 16:30 Dislocations et plasticité, avancées récentes
    Ladislas Kubin 

16:50
Des macles aux quasi-cristaux
Denis Gratias

17:10
Conclusions et perspectives
Yves Bréchet


17:30 Cocktail


 

Animateurs :

  • Valérie Cabuil
  • Claude Lecomte
  • André Authier
  • Étienne Guyon
  • François Ducastelle
  • Bertrand Escaig

Charles Friedel est très connu dans le monde de la chimie organique pour les réactions de Friedel et Crafts
Il passa une partie de son adolescence dans la maison de Buffon au Jardin des Plantes et sa première et sa dernière publication concernent la minéralogie (la première, en 1856, concernait les diamants). Conservateur de la collection de minéralogie de l’École des Mines de Paris (Mines ParisTech), il eut aussi à la Sorbonne un laboratoire qui devint ce qui est aujourd’hui l’Institut de Minéralogie et de Physique des Matériaux et de Cosmochimie à Jussieu.
Très grand chimiste, il fonda un laboratoire qui devint l’École Nationale Supérieure de Chimie de Paris (Chimie ParisTech).

Son fils Georges devint directeur de l’École des Mines de Saint- Étienne et contribua de manière fondamentale à la classification des mâcles en cristallographie et à la classification des « cristaux liquides » (appellation bien malgré lui).

Edmond, fils de Georges travailla aussi sur ces « états mésomorphes » (appellation bien moins parlante que la précédente).

Jacques, fils d’Edmond, se fit un grand nom aussi bien dans le domaine de la structure électronique des solides cristallins (et de leurs défauts naturels) que dans le domaine de la plasticité métallurgique. Nombreux sont ses « élèves » à le considérer comme le père de la physique des solides en France. Il créa le premier enseignement de ce type en France avec André Guinier, Pierre Aigrain et Raymond Castaing.  Jacques Friedel est également considéré comme un des pères fondateurs des conférences internationales d’études des problèmes de fracture des matériaux (les "ICF").

Georges Friedel

Georges Friedel      

François Hollande et Jacques Friedel ©Présidence de la République

Sous le haut patronage de