La chimie à l’Institut Villebon Georges Charpak, creuset de sciences, imagination et pédagogie

 

L’Institut Villebon Georges Charpak, Initiative d’excellence en pédagogies innovantes, est une structure pilote unique en France. Chaque année une nouvelle promotion de bacheliers technologiques et scientifiques, aux profils très variés (parcours scolaire, origine sociale et géographique, situation de handicap), découvre les bancs du campus d’Orsay avec un objectif : accéder au meilleur de l’enseignement supérieur avec toute les chances de réussite grâce à une pédagogie innovante.

L’objectif de ce programme ? Agir en faveur de l’égalité des chances et permettre à chacun de trouver sa voie et s’insérer dans la vie professionnelle.

  

Révéler les talents

Soutenus et encadrés par une large communauté d’enseignants, un hébergement et un accompagnement personnalisé, les étudiants motivés de l’Institut Villebon – Georges Charpak acquièrent  au cours de leurs trois années de formation, le socle de connaissances scientifiques et la confiance nécessaires à la poursuite de leurs études en Master ou en école d’ingénieur.

 Les L2 de l’Institut Villebon-Georges Charpak promo 2018

Les L2 de l’Institut Villebon-Georges Charpak promo 2018 

 

Pédagogie active et expérimentation

Pour aider chacun à révéler le maximum de son potentiel, la formation s’appuie sur une pédagogie dite active. Basée sur des projets interdisciplinaires, la créativité et le travail en équipe, la formation s’inscrit dans la ligne du programme « Main à la pate », initié par Georges Charpak. Cette pédagogie très expérimentale permet aux étudiants de développer leurs capacités, et leur envie d’apprendre à travers des applications concrètes.

Synthèse du Nylon à partir du chlorure d’adipoyle  

 

Des enseignants impliqués, vecteurs de transmission et d’innovation

L’équipe pédagogique de l’institut est composée d’enseignants-chercheurs et de professeurs agrégés. Chimie ParisTech s’investit largement dans la formation au sein de l’Institut Villebon Georges Charpak à travers le dynamisme de trois maîtres de conférence très impliquées : Carine Robert (IRCP, équipe Chimie Organométallique et Catalyse de Polymérisation), Virginie Lair (IRCP, équipe Interfaces, Électrochimie, Énergie) et Fanny d’Orlyé (UTCBS, équipe Synthèse, électrochimie, imagerie et systèmes analytiques pour le Diagnostic).

 

Actives dans la mise en place d’une formation exigeante et tournée vers l’expérimentation pratique, les enseignantes en chimie veillent au cours de l’année, à la fois à l’acquisition de contenus disciplinaires traditionnels en science fondamentale et au travail par projet.

 

Zoom sur la chimie moléculaire

Carine Robert, enseignante à l’institut, dont vous pouvez découvrir ici l’interview, présente ainsi son cours, Chimie : ce qui se comprend bien, s’explique bien.

Tout un programme qui répondra a des objectifs pédagogiques clairs : développement de la curiosité des élèves en cherchant par soi-même, mémorisation des informations par la restitution des connaissances ou encore utilisation des outils de médiation scientifique : vidéo, blog, posters.

C’est ainsi que lors de leurs cours de chimie moléculaire, les étudiants de 2ème année de Licence se questionnent sur le fonctionnement de l’industrie chimique et sont sensibilisés au développement durable et à la chimie verte. Les notions de plastiques, de recyclage, de polymères biodégradables et de synthèses à économie d’atomes sont abordées.

« Le but de ce cours est de reconnaître les liens entre la synthèse d’un produit chimique dans des conditions expérimentales précises, d’un point de vue fondamental, et l’impact sur notre quotidien et notre environnement  d’un point de vue applicatif, en passant par les choix stratégiques que peut faire une industrie » précise Carine Robert. En fin de module, un exercice de cours inversé permet d’évaluer les connaissances acquises et de clôturer le cours.

C’est ainsi que voit le jour le site https://ramenetessciences.wordpress.com/ un projet initié afin d’ouvrir les connaissances des élèves sur la synthèse des polymères et les problématiques environnementales.  Un site très ludique, nourrit par les étudiants via la création d’articles, de vidéos et d’illustrations : une façon de pérenniser le travail de recherche des étudiants.