Philippe Marcus, lauréat d’une ERC Advanced Grant

 

Philippe Marcus, qui est Directeur de Recherche au CNRS et  dirige l’équipe Physico-Chimie des Surfaces (Institut de Recherche de Chimie Paris – Chimie ParisTech/CNRS),  est lauréat d’une prestigieuse  ERC Advanced Grant,  qui lui permettra de mener à bien ses travaux de recherche au cours des prochaines années avec un soutien exceptionnel. Ses objectifs? Comprendre et maîtriser les relations entre structure et composition chimique de surfaces de métaux et alliages, et les propriétés des interfaces métal/gaz et métal/liquide, de l’échelle nanométrique aux propriétés macroscopiques. Des travaux essentiels qui trouvent des applications dans des domaines comme les matériaux et l’énergie.

 

 

Retour sur l’ERC Advanced Grant : le critère de l’excellence

L’European Research Council est partie prenante du programme européen pour le financement de la recherche et l’innovation - Horizon 2020. Chaque année l’ERC attribue d’importants contrats de recherche à des chercheurs internationaux triés sur le volet.

L’ERC permet de mener à bien des projets exploratoires, innovants et à l’interface des champs disciplinaires.

 

Philippe Marcus reçoit cette année une Advanced Grant, réservée aux  leaders de leur discipline, qui présentent un bilan de recherche exceptionnel.

 

Les bourses sont attribuées pour une durée maximale de 5 ans et représentent jusqu’à 2,5 millions d’euros par projet retenu. Celles-ci offrent ainsi une véritable stabilité à une recherche audacieuse inscrite dans le temps avec la possibilité de recruter sur un programme ambitieux plusieurs Doctorants et plusieurs Post Docs.

 

 

Les travaux de Philippe Marcus – le couplage de la science des surfaces et de l’électrochimie pour découvrir, à l’échelle atomique ou nanométrique, les mécanismes responsables de la corrosion des métaux et alliages

 

L’équipe Physico-Chimie des Surfaces (IRCP – Chimie ParisTech / CNRS) que dirige Philippe Marcus, étudie les relations entre structure et composition chimique de surfaces de métaux et alliages, et les propriétés des interfaces métal/gaz et métal/liquide, y compris le rôle clé des films d’oxydes de surface.

 

L’équipe met en oeuvre une approche intégrée, combinant caractérisation expérimentale et simulation de systèmes modèles bien définis aux échelles nanométrique et atomique, pour la compréhension des propriétés macroscopiques.

 

Les thèmes de recherche de l’équipe de Philippe Marcus sont :

-          nanostructure et réactivité des surfaces métalliques et oxydées,

-          électrochimie des surfaces et corrosion,

-          bio-interfaces,

-          modélisation et simulation des structures et propriétés de surfaces

 

Les interfaces métal/gaz et métal/liquide sont ainsi caractérisées par des méthodes spectroscopiques et microscopiques modernes, incluant spectroscopie de photoélectrons induits par rayons X (XPS), spectrométrie de masse d’ions secondaires à temps de vol (ToF-SIMS),  microscopies à champ proche (STM, AFM), combinées à des techniques électrochimiques.

 

Pour en savoir plus, consultez le site de l’équipe Physico-chimie des surfaces